Catégorie: Chroniques

Mark Gartside, Ce qui restera de nous (What will survive)

Ce roman fort en émotions de Mark Gartside doit son titre à un poème de Philip Larkin (1922-1985) sur le tombeau de Richard Fitzalan et Aliénor de Lancastre, comte et comtesse d’Arundel, dont les gisants, côte à côte dans la cathédrale de Chichester, glissent leurs mains l’une dans l’autre pour l’éternité. « Ce qui restera de nous, conclut le poète, c’est l’amour. » Ce poème de Philip Larkin illumine le personnage principal, Graham Melton, dans une période où il étudie la littérature anglaise par correspondance pour essayer de remonter la pente après la mort subite de sa femme Charlotte, emportée par une hémorragie cérébrale peu après la naissance du petit Michael. Lire la suite

Publicités