Littérature mondiale | Minorités sexuelles

Ali et sa mère russe, d’Alexandra Chreiteh

Le 12 juillet 2006, Israël frappe le Liban suite à l’enlèvement de deux soldats israéliens par le Hezbollah à la frontière. Un bus affrété par l’ambassade de Russie à Beyrouth évacue les ressortissants russes vers un aéroport syrien. Pendant le trajet, la jeune narratrice, d’origine russe, retrouve Ali, un ancien camarade de classe d’origine ukrainienne qu’elle avait perdu de vue. Pourquoi Ali fuit-il le pays qu’il s’est toujours dit prêt à défendre ?
Premier roman d’Alexandra Chreiteh traduit en français, Ali et sa mère russe confronte la société libanaise aux tabous qui la divisent.

Traduit de l’arabe (Liban) par France Meyer.

ISBN : 978-2-493205-01-8
Date de publication : 11/01/2022
12,9 x 19,8 cm
96 pages
Couverture souple avec rabats

Prix : 14€

Pour l’acheter en ligne, rendez-vous sur notre boutique (sinon, commandez-le dans votre librairie de quartier) :

Télécharger la revue de presse

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :